Retour au blog
experience-patient-sanitaire-essms
Qualité

Expérience usager : un enjeu-clé pour les secteurs sanitaire, social et médicosocial

Longtemps centrée sur le respect des bonnes pratiques d’organisation, l’amélioration de la qualité associe désormais l’expérience usager dans les démarches d’évaluations. Au travers des différents référentiels tant dédiés au sanitaire qu’aux ESSMS, la Haute Autorité de Santé affiche son engagement à inscrire la mesure de la qualité perçue par le patient comme axe stratégique.  

L’objectif est d’associer le patient, le résident, la personne accompagnée aux enjeux d’amélioration de la prise en charge en intégrant son point de vue et son expérience. En quoi consiste cette nouvelle approche ? Quel est son intérêt ? Existent-ils des méthodes et des outils pour mettre en œuvre l’expérience usager en établissement ? On vous dit tout dans cet article.  

L’Expérience patient : une nouvelle approche 

Le concept d’expérience patient a émergé au Canada, au Royaume-Uni, aux États-Unis ou encore en Suède. Les pouvoirs publics de ces pays ont pris rapidement conscience de l’importance de l’expérience de vie du point de vue des patients tout au long de leur parcours. 

La prise en charge « vue » par la personne  

L’approche centrée patient suppose d’adopter un changement de perspective pour rejoindre celle de la personne accompagnée. Il s’agit d’envisager ce point de vue, comme une source essentielle d’amélioration de la prise en charge

La démarche inclut aussi bien

  • le subjectif, à savoir les émotions ressenties par le patient
  • que l’objectif, à savoir les faits qui se sont déroulés tout au long du parcours du patient.

La prise en compte de la personne dans sa globalité 

L’expérience patient implique plusieurs dimensions façonnées à la fois par la politique conduite par l’établissement et l’histoire et la culture du patient accueilli. Le Beryl Institute* offre à ce sujet une définition claire et complète  : 

“L’ensemble des interactions et des situations vécues par une personne ou son entourage au cours de son parcours de santé. Ces interactions sont façonnées à la fois par l’organisation de ce parcours, mais aussi par l’histoire de vie de la personne concernée.”

Ainsi, l’expérience patient intègre toute la dimension de la personne accompagnée (sans la réduire à sa seule maladie) et prend en compte toutes les interactions du patient qu’elles soient familiales, sociales, professionnelles, etc.

 *Béryl Institute : communauté de professionnels de santé spécialisée dans l’expérience patient.

En quoi l’expérience patient est-elle différente de la notion de satisfaction ?

Explorer l’expérience patient implique de repérer les moments du parcours où le vécu du patient est le plus marqué. La notion de satisfaction, quant à elle, est une évaluation basée sur les attentes personnelles du patient/usager/résident. Il s’agit de mesurer la qualité perçue. Ce qui est totalement différent. L’expérience patient permet d’aller plus loin.

Les atouts de l’expérience usager pour les établissements de santé et les ESSMS

Professionnels de santé, responsables qualité, patients, membres d’associations, institutions de santé… sont de plus en plus nombreux à investir l’approche expérience patient. Il faut dire que l'impact positif de la démarche se situe à plusieurs niveaux.

Sous l’angle des patients/résidents/usagers

  • Expression régulière et directe des personnes sur leur expérience
  • Implication au fonctionnement de l'établissement
  • Écoute et identification de leurs besoins, leurs attentes. 

Sous l’angle des équipes

  • Une démarche mobilisatrice centrée sur le point de vue des patients/résidents/usagers
  • Une opportunité de valoriser les points forts de la prise en charge
  • L’assurance d’une prise en charge centrée patients/résidents/usagers.

Sous l’angle de l’établissement 

  • Un levier d’amélioration de la qualité pour tous à partir du vécu individuel
  • La construction/consolidation d’une culture de la collaboration avec les usagers
  • La prévention de l’insatisfaction et l'amélioration de la notoriété de l'établissement. 

Méthodes et outils pour explorer l’expérience usager  

Pour qu’elle soit efficace, l’approche centrée vers le patient suppose la mise en œuvre de méthodes ou d’outils facilitant le recueil et l’analyse de l’expérience. Nous pouvons vous en proposer quelques-unes :

La méthode AMPPAtI

AMPPAtI est un acronyme pour “AMélioration du Parcours vécu par le Patient et son entourage par Immersion”. Adaptée du “Shadowing” (ombrage en anglais) cette méthode qui vient de l’Université de Pittsburgh, consiste à suivre le patient/résident comme son ombre tout au long de son parcours. 

La méthode AMPPAtI est basée sur l’observation neutre du vécu de la personne sur un parcours préalablement choisi. Ce qui est évalué : l’impact du parcours et de tout ce qui l’entoure sur le ressenti du patient. Ce n’est en aucun cas un audit des pratiques. En voici les étapes :

Étape 1 : choix du parcours à évaluer

De préférence choisir un parcours sur lequel des difficultés sont connues, mais non expliquées. 

Étape 2 : choix de l’observant ou du suiveur (shadower)

Si possible, choisir une ou plusieurs personnes extérieures au service chargées de suivre les patients et possédant des qualités de savoir être (empathie, ouverture d’esprit...). 

Étape 3 : identification des patients/résidents et les jours de suivi. 

Il s’agit d’assurer le suivi de plusieurs patients sur un même parcours.

Penser à informer l’équipe du/des service(s) concerné(s). 

Étape 4 : contacter les patients/résidents pour leur proposer de participer. 

Le consentement obtenu, leur donner un lieu et une heure de rendez-vous. 

Étape 5 : suivi du patient/résident, observation des faits, recueillir son ressenti. 

Par l’observation neutre, le suiveur recueille :

  • Les étapes du parcours
  • Qui /quoi/combien de temps ?
  • Ce que les patient et son entourage expriment
  • Ses propres observations

Étape 6 : prise de décisions.

Il s’agit dans cette dernière étape de :

  • Restituer les résultats aux professionnels et les analyser
  • Prendre des décisions d’actions, les intégrer au programme d’amélioration de la qualité et les mettre en œuvre. 

Les indicateurs PROMs et PREMs

Depuis près de 15 ans, l’utilisation des PROMs et des PREMs s’est généralisée dans le monde de la santé. Proposés sous la forme de questionnaires inclusifs, ils donnent aux patients la capacité de décrire en détail leur vécu du soin et leurs symptômes et permettent aux professionnels d’améliorer la relation ainsi que la stratégie thérapeutique. 

Important

Le recours à ces PROMs et PREMs est évalué au sein du critère 3.2-01 relatif à l’expression du patient (Manuel de certification des établissements de santé). Il est important d’impliquer les représentants des usagers (RU) dans l’élaboration et la mise en œuvre de ces outils. Cet élément sera évalué lors de la visite de certification au cours de l’entretien avec les RU.     

Les questionnaires PROMs 

Les PROMs pour (Patient-Reported Outcome Measures) permettent de mesurer le résultat perçu par le patient. Ces informations sont enrichissantes et importantes pour les professionnels, car elles n’auraient pu être recueillies avec les mesures cliniques classiques. 

Grâce aux PROMs, les professionnels peuvent par exemple obtenir : 

  • les symptômes ressentis : la douleur, la fatigue, l’anxiété
  • les capacités fonctionnelles : la toilette, l’habillement, la marche
  • la qualité de vie : sortir du lit, se relever, se pencher avant, rester accroupie, etc. (pour mesurer la fonction des genoux d’un patient par exemple). 

Les PROMs permettent aux patients :

  • d’avoir une meilleure compréhension de la maladie et des symptômes 
  • d’identifier les symptômes les plus importants 
  • de mieux communiquer avec les professionnels autour d’un vocabulaire commun. 

Ils permettent aux professionnels de soin :

  • de discuter avec les patients de leurs difficultés dans le soin
  • d’identifier plus précocement ou davantage de symptômes
  • de mettre en place un suivi plus efficace
  • de proposer des prises en charge plus adaptées

Ces informations peuvent conduire à des impacts cliniques concrets et parfois importants, comme l’amélioration de leur qualité de vie.

Les questionnaires PREMs 

Les PREMs pour (Patient-Reported Outcome Measures) reposent quant à eux sur l’analyse de l’expérience vécue par l’usager, à savoir l’ensemble des interactions qu’ils peuvent avoir avec : un système de soins, une structure d’accueil ou un service. Ces questionnaires adaptés au sanitaire comme aux établissements sociaux et médico-sociaux aident les professionnels à s’améliorer sur :

  • la communication avec les patients/résidents/usagers 
  • la réactivité des équipes 
  • la prise en charge 
  • les préférences du patient.

Les PREMs favorisent aussi l’engagement des équipes dans la démarche d’amélioration d’expérience patients/résidents telles que la coordination des soins ou missions et le travail en équipe.

Cet article vous a intéressé (e) ? Restez informé (e) de l’actualité sanitaire, sociale et médico-sociale, en vous abonnant à la newsletter Qualineo !

À propos de l'auteur

Ophélie Manin

Ophélie occupe le poste d'Ingénieure Qualité chez Qualineo. Son parcours : forte de 9 années d’expérience en qualité de responsable qualité/gestion des risques en établissement de santé, Ophélie Manin a participé à l'élaboration de la politique et du programme qualité, à l’animation du comité de pilotage qualité et a sensibilisé les professionnels aux outils qualité et à la gestion des risques. Ophélie a organisé le traitement des évènements indésirables et les démarches d'évaluation internes et externes (3 certifications HAS).

La lecture vous a plu ?

Dans la même catégorie

7 minutes

Ehpad : comment construire son projet d’animation et de vie sociale ?

Découvrez comment construire un projet d’animation respectueux des besoins, des goûts et des capacités de vos résident-e-s.
Ehpad : comment construire son projet d’animation et de vie sociale ?
Gregory Cousyn
6 minutes

Les instances en Ehpad qui donnent la parole aux résidents et à leurs familles

Découvrez les instances en Ehpad représentatives des résidents et de leurs familles. D’autres articles suivront sur les différents comités !
Les instances en Ehpad qui donnent la parole aux résidents et à leurs familles
Gregory Cousyn
1 minute

Semaine de la sécurité des patients : une édition 2022 sur le thème des EIAS

Cette année la nouvelle édition de la SSP a pour thème “les événements indésirables associés aux soins : les déclarer, les gérer pour progresser”.
Semaine de la sécurité des patients : une édition 2022 sur le thème des EIAS
Ophélie Manin
Qualineo logo dark

Suivez l’actualité sanitaire et médico-sociale avec Qualineo

Pas le temps de suivre l’actualité sanitaire et médico-sociale ?
Nous faisons notre veille pour vous. Démarche qualité, réglementation, bonnes pratiques, inspirations, conseils, etc.
Recevez notre newsletter mensuelle directement dans votre boîte mail.

Merci pour votre inscription. Vous recevrez notre prochaine newsletter.
Une erreur est survenue, veuillez réessayer.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Promis, nous ne revendons pas votre adresse e-mail.